Rythmes : Premiers résultats de notre enquête nationale

 

Nous avons lancé une enquête nationale sur l’application des rythmes scolaires dans les villes et communes de France en cette rentrée 2014. Des réponses au questionnaire mis en ligne commencent à remonter. Nous publions un "bilan d’étape".

Il ressort de ce bilan plusieurs éléments qui nous paraissent intéressants. [1]

Coût des activités pour les familles :

- Dans 32% des écoles qui nous ont répondu les activités sont payantes (parfois très cher, parfois à un prix beaucoup plus bas).

- Dans 68% gratuites.

Participent à l’encadrement des TAP [2] :

- Dans 74% des cas des personnels municipaux des écoles.

- Dans 72% des cas des animateurs-trices

- Dans 12% des cas des enseignant-es

- Dans 10% des cas d’autres type de personnes dont des bénévoles.

Les activités se déroulent

- Dans 46% des cas dans les classes

- Dans 79% des cas dans des salles "collectives" (BCD, Gymnases, Salles polyvalentes...)

- Dans 70% des cas dans les classes

- Dans 26% des cas dans d’autres locaux.

L’absentéisme du mercredi est

- fort dans 10% des cas.
- normal dans 90%.

[Nous affinerons notre bilan pour voir où sont les forts taux d’absentéisme.]

- Dans 68% des cas les activités proposées aux enfants sont multiples.

- Dans 32% des cas il y a peu d’activités proposées (les TAP alors se réduisent le plus souvent à de la garderie).

La fatigue des enfants est plus forte dans 88% des cas.

La fatigue des enseignant-es est plus forte dans 88% des cas.

Bien entendu ce ne sont que des résultats provisoires, que nous affinerons au vu aussi des nombreuses remarques faites que nous analyserons.

En tous les cas le bilan n’est pas vraiment positif. Une réforme imposée et ratée. La Cgt Éduc’Action va prendre les contacts nécessaires pour relancer l’action.

Yvon GUESNIER


[161% des réponses proviennent d’écoles élémentaires ou primaires, 39% des réponses proviennent d’écoles maternelles

[2pourcentage supérieur à 100%, dans nombre d’écoles l’encadrement étant "multiple".