RASED : Vers la mort lente

 

Et il n’est pas question de restituer les 5 000 postes supprimés. Par ailleurs, tout est fait pour détacher les psycho-logues scolaires du dispositif et en faire définitivement des gares de tri (bilan et diagnostic) utiles à la MDPH et uniquement chargés du handicap.

La création d’un corps qui les mêlerait aux COP du secondaire est même proposée, signe que l’on veut encore plus les éloigner de l’École.

La CGT Éduc’Action exige la restitution des postes supprimés et le retour aux missions initiales, avec un rôle accru pour la prévention !

Jean GRIMAL