IL N’ENTEND RIEN ? CRIONS PLUS FORT ou OFFRONS-LUI UN SONOTONE !!!

 

IL N’ENTEND RIEN ?

CRIONS PLUS FORT ou

OFFRONS-LUI UN SONOTONE !!!

Tout militant-e syndical-e le sait, devenir Ministre de l'Éducation Nationale rend sourd ! Et visiblement Vincent Peillon est bien le digne successeur de nombre des ministres qui l'ont précédé rue de Grenelle... Depuis maintenant 5 mois, les actions (locales et nationales) contre la pseudo-réforme des rythmes scolaires se succèdent sans s’essouffler... La grève du 12 février, qui a vu un nombre de grévistes et d'écoles fermés inégalé depuis très longtemps, n'a pas suffi à faire entendre raison au Ministre. Non seulement il montre un mépris total de ce que pensent ses personnels, mais il méprise aussi les avis des parents d’élèves et des municipalités

Nous ne pouvons en rester là. Nous ne pouvons renoncer à faire reculer ce Ministre.

Nous pouvons, nous devons continuer à amplifier l'action ! C'est bien le sens de l'appel des initiateurs de la grève du 12 février (Cgt Éduc'action, Fo, Sud, Cnt) qui avaient été rejoints par le Snuipp, à la grève le 28 mars.

Parce que la réforme Peillon sur les rythmes est une mauvaise réforme faite dans la précipitation.

Parce qu'elle n'est pas  bonne pour les enfants et se fait au détriment des personnels.

Parce que la Loi d'orientation en discussion au parlement est à la fois insuffisante et néfaste pour l'avenir (école du socle, abandon des prérogatives de l'État sur l'École et sur la Formation Professionnelle, disparition du Service Public d'orientation...).

Nous serons en grève le 28 mars et appelons tous les personnels à l'action à nos côtés.

Yvon GUESNIER