Élections professionnelles Un bilan positif pour la CGT Éduc’action

 

Les élections professionnelles de décembre dernier ont été marquées, dans l’Éducation nationale, par une hausse assez nette de la participation et par une relative stabilité des rapports de force entre organisations syndicales. Nous ne boudons pas notre plaisir et rappelons que la CGT Éduc’action est bien celle qui progresse le plus lors du vote au CT Ministériel, avec un gain de 0,8 % par rapport à 2014. Au-delà de ce constat, on ne peut pas dire que les équilibres politiques soient remis en cause.
Pour ce qui est du premier degré, c’est un peu la même chose. L’ordre est peu bousculé : le SNUipp et le SE stagnent, le SGEN perd 0,2 %, la CGT gagne 0,2 %. Le SNUDI-FO progresse de 0,8 % et le SNE de 0,65 %. Le seul fait notable est la chute significative de SUD Éducation qui perd 1,25 %, ce qui a une conséquence sur le fait que ce syndicat ne retrouve pas le siège perdu au CTM et la représentativité en 2014.
Si l’on regarde les chiffres du CTM, la participation globale ne semble pas progresser beaucoup (42,64 % pour 41,73 % en 2014, soit + 0,89 points). Mais la différence se fait surtout su les différents corps enseignants qui ont voté beaucoup plus : 48,60 % et plus 3,25 points à la CAPN des PE et instituteur·trices ; 44,35 % et plus 2,42 points à la CAPN des certifié·es ; 59,32 % et plus 5,43 points à la CAPN des PLP et 50,45 % et plus 4,39 points à celle des agrégé·es. En comparaison, le corps le plus important chez les personnels administratifs, celui des ADJAENES, a voté à 55,22 % soit 0,96 point de moins qu’en 2014.
Les votes « déconcentrés » confirme cette tendance à une participation plus importante des enseignant·es.
La CGT Éduc’action enregistre des résultats intéressants et s’en félicite. Elle obtient enfin un siège à la CAPN certifié·es, obtient un siège dans presque toutes les CAPA de certifié·es, progresse en nombre de sièges en CTSD (28 sièges contre 22 en 2014) et obtient un nouveau siège CAPD en Ille-et-Vilaine, fruit d’une liste commune avec SUD-Éducation.
À nous désormais de faire fructifier tout ce travail et cet investissement pour défendre les personnels et faire avancer nos revendications. On sait aussi que tous ces résultats sont le fruit d’un travail quotidien précieux.

Merci à nos syndiqué·es et aux collègues qui ont fait le choix de la CGT Éduc’action.
Jean GRIMAL