Du 30 septembre au 9 octobre... Mobilisons nous !

 

DU 30 SEPTEMBRE AU 9 OCTOBRE,

MOBILISONS-NOUS !!!

 

Nous le disions avant les élections, nous le réaffirmons après.
Oui, il fallait se débarrasser des dirigeants politiques que nous avons connus ces dix dernières années, et la CGT a contribué sans regret à ce coup de balai salutaire. Non, le fait d'avoir changé de gouvernement ne nous amène pas à renoncer à nos revendications. L'indépendance syndicale, c'est ça ! Pas tout, tout de suite certes, mais pas grand-chose et demain...

Les priorités pour la CGT Éduc’action : l'emploi et les salaires !

D'où les appels à manifester le 30 contre la ratification du « pacte budgétaire », qui aura des conséquences immédiates pour nos conditions de travail et de vie, et de participer à la journée sur l'emploi de la Cgt le 9 octobre.

Dans notre secteur, l'Éducation Nationale, l'annonce de re-créations de postes massives est certes une rupture importante, nous n'oublions pas que ces postes seront pris en continuant à ne pas remplacer dans d'autres secteurs de la fonction publique un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

Pour ce qui est des salaires, le refus, de fait, du gouvernement d'ouvrir de réelles négociations sur la valeur du point indiciaire va amener de nouvelles pertes de pouvoir d'achat (après les 12 % subis depuis 2000).

Syndicat confédéré, nous sommes conscients qu'il ne sera donné satisfaction à nos revendications que si des mobilisations importantes ont lieu sur le terrain.

Contrairement à d'autres organisations syndicales, nous ne pensons pas que nous obtiendrons des avancées sociales par la simple fréquentation des couloirs ministériels, voire pour certains, par une simple co-gestion du système.

 

Yvon GUESNIER