AESH : Pour un statut dans la Fonction Publique !

 

Ainsi le 27 juin dernier, le Ministère publiait le décret n° 2014-724 relatif aux conditions de recrutement des AESH en CDD ou CDI, en application de l’article L917-1 du code de l’éducation créé par la Loi n° 2013-083. Or, ce qui est mis en place n’est qu’un CDI et non un véritable statut dans la fonction publique. Si cela est une avancée, elle est toute relative puisque le CDI ne garantit pas un emploi pérenne ; il peut y être mis fin à tout moment. De plus, le nombre d’emploi reste limité. Les conditions d’obtention du CDI excluent de fait tous les salariés AVS qui sont sous contrat aidé, pour lesquels il est éventuellement possible d’accéder à un CDD durant six mois, avant d’accéder au sésame du CDI ! Mais, là encore, la réalité, dans les académies, est tout autre. Le nombre d’emploi en CDD permet juste de renouveler les contrats des personnels AVS qui étaient sous statut d’AED. D’ailleurs la majorité des AVS reste encore sous contrat aidé.

La CGT Éduc’Action exige toujours la création d’un véritable statut dans la fonction publique pour le métier d’AESH et la titularisation de tous les AVS quel que soit le contrat AED ou CUI.

Pour les personnels en contrat aidé, l’obligation faite à l’employeur de proposer des actions de formations d’insertion professionnelle en lien avec le projet professionnel du salarié doit se traduire par l’obtention du diplôme correspondant au nouveau métier d’AESH.

François-Xavier DURAND