Mise en place des CP "100¨% de réussite" : qu’en est il en Seine Saint Denis ?

 

Les collègues du département, comme dans d’autres d’ailleurs, se sont rassemblées nombreux devant la DSDEN pour dénoncer cette ponction qui aura pour conséquence une perte des PDMQDC, et une nouvelle dé-gradation du remplacement.
Il est notable que pour la première fois, notre administration a mis en place de manière très verticale un dispositif sans qu’il ne soit régis par aucun texte, restreignant par la même notre liberté pédagogique. Les seules informations à la disposition des collègues, comme partout, était la possibilité de co-intervenir ou de réduire la taille des CP. Face au manque de temps et d’information, des collègues ex PQMQDC se sont donc trouvé-es dans l’obligation d’aménager des modalités de fonctionnement, ou au moins de les imaginer sans formation, ni temps de concertation (en fin d’année il n’y en a souvent plus)
Nous ne sommes pas, bien évidemment, opposés à la réduction de la taille des classes ou à la co-intervention, mais dans les deux cas cela suppose du temps et de la réflexion en équipe afin de modifier sensiblement nos pratiques. Par ailleurs, cela ne peut certainement pas être imposé en moins de 3 mois aux collègues sans ménagement et sans respect du travail accompli.
Rappelons que dans un état de droit les circulaires font foi… et pas les interviews !