Classe Exceptionnelle : Ou comment accentuer les disparités femmes/Hommes !

 

Le PPCR a instauré un nouveau grade après la « hors classe » dont l’accès fonctionnel exclu de fait un grand nombre de collègues. Il y avait fort à craindre que la parité Femmes/hommes ne soit pas respectée. C’est ce qui a pu être constaté dans le département de Seine-Maritime. Mais, à y regarder de plus près, ce n’est peut-être pas lié au hasard du barème mais à une propension (consciente ou inconsciente) à mieux noter les hommes que les femmes...

Sur l’ensemble des 2 viviers, 334 collègues étaient promouvables (63% de femmes pour 37% d’hommes). Par contre, sur les 111 promu.e.s, il y a 49% de femmes et 51% d’hommes !

Un 1er vivier déterminant
L’étude du 1er vivier, 313 collègues étaient promouvables, avec une répartition de 65% de femmes et 35% d’hommes. L’analyse des promu.e.s confirme le non-respect de la règle de la parité avec 48% de femmes et 52% d’hommes ! Pire, si on analyse par rapport au sexe des agents, 24% des femmes sont promues pour 41% des hommes.

Des avis de la DASEN qui confortent les inégalités
Le PPCR en créant ce nouveau grade a aussi imposé dans les règles du barème des quotas des avis « Excellent » et « Très satisfaisant » émis par l’IA/DASEN qui ont un impact important lié à la note correspondante. Or l’analyse des avis sur le 1er vivier montre une fois de plus une forte propension à mieux « apprécier » les hommes que les femmes ! Ces dernières seraient-elles moins exceptionnelles mais justes satisfaisantes ?

1ER Vvivier Femmes Hommes Total
Promouvables 202 65% des promouvables 111 35% des promouvables 313
Promu.e.s 48 52% des promouvables-24% des femmes 45 48% des promouvables-41% des hommes 93 30%
Avis Excellent 24 - 51% des avis « Excellent »- 12% des femmes 23 - 49% des avis " Excellent" - 21% des hommes 47 -15%
Avis Très Satisfaisant 34 -54% des avis « Très satisfaisant » -17% des femmes 29-
46% des avis « Très satisfaisant »-26% des hommes
63 -20%
Avis Satisfaisant 144 - 71% des avis « Satisfaisant » - 71% des femmes 59
29% des avis « Satisfaisant » - 53% des hommes
203 - 65%

Les revendications de la CGT Educ’action
Rappelons que la Cgt Éduc’action et la CGT étaient opposées au PPCR et à ce nouveau grade. La CGT Éduc’action revendique un avancement uniforme au rythme le plus rapide sur une grille de 15 échelons dans la Classe Normale accessible à toutes et tous. Elle milite pour réduire les inégalités salariales mais aussi d’avancement entre les Femmes et les Hommes. Dans ce sens, elle interviendra lors des CAPD et auprès du ministère pour faire appliquer les règles sur la parité.